Les seniors partent de plus en plus en vacances … et les vacances des seniors intéressent de plus en plus de voyagistes … mais pas que : Quintonic leur propose de sortir, s’amuser et même faire des rencontrer entre seniors : un peu le Meetic des personnes âgées !

En 2008, seulement 32% des plus de 70 ans partaient en vacances – au sens où l’entend le Credoc, c’est-à-dire « au moins quatre nuits consécutives hors de son domicile » ; en 2014, ils étaient 47%, soit 50% de mieux !

Et ils n’ont pas l’intention de changer, puisqu’ils sont encore près d’un sur deux à envisager de repartir en vacances dans les mois à venir.

Seul frein à ce bel élan : des raisons de santé pour 46% d’entre eux ; mais pas des problèmes financiers : les seniors disposent souvent des revenus nécessaires, c’est même pour cela qu’ils sont si courtisés, il suffit de taper « vacances seniors » sur Google pour crouler sous les offres, publicitaires ou non.

Normal : les plus de 60 ans achètent aujourd’hui 70% des circuits touristiques ; et près d’un sur deux dépense plus de 2300€/an en vacances.

La problématique qui va se poser ici n’est pas loin de celle qui se pose pour le maintien à domicile – du moins en tout début de dépendance : comment fournir une assistance légère, presque invisible, mais suffisante.

Car il est évident que le concept d’un tourisme « médicalisé » n’est pas très attractif ; par contre, l’existence de sécurités peut renforcer la confiance des seniors et de leurs proches.

Pour les personnes âgées, le portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches, apporte de nombreux conseils à tous les seniors qui ont encore la bougeotte ; et nul doute que la multiplication des objets connectés à leur destination dans les années qui viennent favorisera ce nomadisme.

Partagez