Notre espérance de vie augmente très régulièrement : ainsi, au cours 60 dernières années, nous avons gagné … 14 ans !

Revers de la médaille, notre corps peine à suivre, nous avons de plus en plus de mal à nous déplacer, nos mouvements deviennent maladroits, nous voici sans cesse à la merci d’une chute dont nous aurons du mal à nous relever seuls.

Parents et proches s’inquiètent constamment des accidents ou malaises pouvant affecter une personne âgée demeurée seule ; de là à équiper son environnement de solutions contraignantes et intrusives, le pas reste psychologiquement difficile à franchir.

Le politique de l’autruche – touchons du bois, il ne se passera rien de grave – ne constitue en rien une meilleure approche : tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes … jusqu’au jour où survient l’imprévu : chute, malaise, etc.

Et personne pour venir au secours du senior après sa glissade dans l’escalier ou sur le tapis de la salle de bain : il a bien un pendentif avec un bouton pour appeler les secours ou ses enfants … mais coincé comme il est, impossible d’appuyer dessus.

Entre sérénité et sécurité, que choisir ?

Aujourd’hui les évolutions technologiques permettent de plus avoir à trancher : vont apparaître des solutions à la fois discrètes – pour ne pas « stigmatiser » le senior qui les porte – et malgré tout capables de détecter automatiquement des accidents comme une « chute molle » – quand ce dernier s’effondre doucement suite à un malaise.

SELP préfigure ces systèmes de nouvelle génération, tout à la fois puissants, discrets et très simples à mettre en œuvre.

Puissant, SELP intègre un équipement miniaturisé très sophistiqué, incluant gyroscope, altimètre, etc., fruit de dix années de recherche au service des personnes âgées.

Discret, SELP se présente comme un simple patch, à poser sur l’épaule du senior : un peu comme lorsque l’on souhaite arrêter de fumer …

Facile à mettre en œuvre, SELP ne requiert pas de travaux pour son installation : un patch pour le senior, une borne relais, l’alerte pourra être donnée aux proches … et tout le monde est rassuré !

Partagez