Le projet de budget de la Sécurité Sociale pour 2018 prévoit un renforcement de 100 millions d’euros des moyens alloués aux Ehpad, dans le but « d’améliorer le taux d’encadrement, la qualité des accompagnements et les conditions de travail des personnels », selon Le Monde.

Une enveloppe de 10 millions sera consacrée au déploiement la nuit « des astreintes d’infirmières qui permettront un meilleur suivi des personnes âgées dépendantes, afin d’éviter des hospitalisations inutiles », a précisé la Ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn.

Les accidents nocturnes sont les plus graves car les personnes âgées demeurent parfois de très longues heures sans soin et quand on les découvre le matin, il est souvent trop tard : une chute bénigne peut finalement nécessiter une hospitalisation qu’une intervention rapide aurait pu éviter.

Toutefois les astreintes, c’est bien, mais encore faut-il que les infirmières soient averties des éventuels problèmes sans avoir à effectuer régulièrement le tour des chambres, ce qui nuirait certainement à la tranquillité des hôtes et alourdirait considérablement leur charge de travail.

L’augmentation des moyens humains doit être corrélé avec des solutions technologiques permettant de détecter automatiquement les incidents à distance : heureusement, les technologies ont fait – et vont faire – de réels progrès en la matière ces dernières années.

Elles vont permettre notamment non seulement une meilleure sécurisation des Ehpad, mais également de déploiement de structures intermédiaires où les personnes en début de dépendance pourront demeurer chez elles – ou dans des logements indépendants regroupés en « villages » – tout en bénéficiant d’une assistance permanente.

Le passage en Ehpad qui s’effectue de plus en plus tard, ne doit pas constituer une rupture, toujours psychologiquement très dommageable pour la personne dépendante : les technologies doivent permettre un accompagnement dans la durée, et des transitions plus légères à des problématiques nécessairement anxiogènes.

Partagez