12000
Décès
Annuels

12000 décès annuels de personnes de plus de 65 ans suite à une chute

2
Chutes
Par an

En moyenne, 2 chutes par an par résident en EHPAD

1
Million
Personnes

En 2020, 1,275 millions de Français touchés par la maladie d’Alzheimer.

by LinkCareService

SYSTEME SELP

Garantir l’autonomie des seniors, et en particulier leur liberté d’aller et venir en toute sécurité, est une exigence légale et un objectif sociétal que les établissements accueillant des personnes âgées s’attachent à atteindre.

Le système SELP leur offre le meilleur de la technologie reposant sur plus de dix ans d’expériences afin de leur garantir cette autonomie.

Cette liberté s'accompagne d'une grande sérénité pour les aidants, la famille, les proches rassurés de savoir que leurs seniors sont en sécurité et seront secourus rapidement et automatiquement en cas de difficultés.

Concilier

autonomie & sécurité

Le système SELP a été conçu en partant de ce constat : les seniors même s’ils sont devenus dépendants veulent garder leur autonomie et notamment leur liberté d’aller et venir tout en garantissant leur sécurité. Garantie de leur sécurité, garantie que leur doivent leurs proches, l’équipe soignante et la Direction de l’établissement où ils résident.

Apporter

confiance & sérénité

Le système SELP a été conçu pour être « discret » :  le Patch se porte sous les vêtements et n’est pas visible des autres résidents. Lorsqu’une alerte est déclenchée, seuls les soignants sont informés et aucun signal sonore ou visuel n’est produit.

Réduire

les conséquences des chutes

Les chutes des séniors qu’elles soient brutales ou molles sont dramatiques et conduisent à près de 12000 décès par an en France. En les détectant immédiatement, le système SELP en réduit significativement les conséquences médicales, psychologiques et financières.

Alerter

à bon escient

Chacun comprend qu’il ne peut y avoir de sérénité et de sécurité sans fiabilité. Alerter à mauvais escient c’est générer une charge de travail supplémentaire et inutile pour l’équipe soignante et troubler les résidents inutilement. La technologie brevetée SELP garantit cette fiabilité.

témoignages

CE QU'ILS EN DISENT

Plus la technologie permet d’intervenir tôt après la chute, en cas d’impossibilité de se relever, moins les conséquences physiques et psychologiques seront importantes, évitant une hospitalisation, dont le coût moyen est de 8.000 euros, ou écourtant sa durée. De plus, moins la personne âgée reste au sol, moins elle risque une dégradation de son autonomie. Par conséquent la valeur ajoutée de la technologie se situe à la fois sur le plan médico économique, sur le plan médical et sur le plan humain.

Pr. Thierry Dantoine

Chef du pôle gériatrique du CHU de Limoges
EDAO nous permet de détecter au plus tôt tous les types de chutes, d’intervenir dans de meilleures conditions et surtout de comprendre leurs causes. Grâce à cette solution, le nombre de chutes a globalement diminué particulièrement les récidives. EDAO est aujourd’hui intégré dans la prise en soins.

Dr Olivier Drunat,

Chef de service de neuro-psychogériatrie, Hôpital Bretonneau (APHP)
EDAO est complémentaire de l’action des soignants la nuit, le personnel est rassuré d’être alerté immédiatement en cas de chute. EDAO est de plus un outil positif de communication avec les familles.

Mme Anne-Laure Martiny,

Cadre de soins Hôpital Gériatrique Le Kem à Thionville (groupe SOS)
Grâce à EDAO, le nombre des chutes graves a sensiblement diminué. Il permet aux équipes d’être plus sereines dans leurs pratiques et de cibler leurs interventions.

M. Daniel Tondon,

Directeur EHPAD La Roseraie à Croissy-sur-Seine